Jeudi 13 Août 2020 - 15:30

Hasard, Chance et Destinée

Blog Révélateur d'Absolu

FWH | Blog Révélateur d'Absolu 2012

Juste histoire de remettre les choses en place par rapport à cet article voici l’étonnante démonstration via les mathématiques de 1=0. Bien entendu elle n’est pas viable. Une « petite erreur » y est nichée, pas si facile à dénicher d’ailleurs…

UN égal ZERO

On va y aller, mais avant je rappelle quand même en passant qu’en mathématiques, on peut modifier à volonté n’importe quel membre d’une égalité du moment que cette modification est identique de part et d’autre. Ce n’est donc évidemment pas dans ces opérations de rajout ou de retrait que se trouve le piège… quoique !

C’est parti :

  • On commence par définir a et b comme égaux : a = b.
  • Puis on multiplie par a les deux membres de l’égalité :  a² = ab
  • Puis on soustrait b² des deux membres de l’égalité : a² – b² = ab – b²
  • Puis on  décompose en facteurs :  (a+b) (a-b) = b (a-b)
  • Puis on re-simplifie :   a+b = b

Il avait été défini au départ que a = b,
donc si par exemple a = 1, alors b = 1 .

Application numérique
avec a=1 (donc b=1 aussi) :

  • Numériquement, la finalité de notre démonstration (a+b = b) devient : 1 + 1 = 1 
  • Et si alors on soustrait 1 des deux membres de l’égalité, on obtient bien  : 1 = 0

Et voilà… une belle vérité et incontestable mathématique ! Incontestable ?? Pas vraiment, car même si l’erreur est subtilement cachée, une fois révélée est se présente comme la plus grossière qui puisse être en mathématiques :

La division par zéro  !

Chacun sait qu’il est mathématiquement interdit de diviser par zéro, puisque cela donne l’infini. Mais où se cache cette fameuse division par zéro là-dedans ? Elle n’est pas si évidente à voir !

A la dernière simplification, on divise chaque membre de l’égalité par a – b.  Or, on avait défini d’emblée que a = b.  Et si a  = b, alors forcément a – b = 0.  

Ainsi, quand on divise chaque membre de l’égalité par a – b, en fait on divise par zéro… et là notre jolie démonstration ne tient plus !

fin d'article blog chance

 

Ne vous arrêtez pas en si bon chemin,
regardez ce qui vous attend encore :

IRecherches ayant menées à cet article ::

  • démonstration mathématique 1 1=0
  • demonstration 1 1=1
  • 1=0 demonstration
  • démonstration 1=0
  • 1 1=0 démonstration
  • démonstration 0!=1
  • 1 1=1 démonstration
Un peu de partage ?

10 Commentaires

  1. socrate dit :

    c’est comme si tu disais cela:
    0*1 =0* (1+1)
    alors 1+1=1

    donc on diras aussi
    0*4 = 0*9
    et 4=9

  2. Hum dit :

    Il me semble que la première erreur est de poser a=b !

    Dès lors, tout le reste est non seulement faux, mais surtout absurde.

    Maintenant, si on pose le problème avec des nombres, l’erreur est au,moment de passer de l’égalité 2=1+1 à l’égalité 0=0 qui, par le biais,de la,factorisation introduite dans l’égalité permet de diviser par_0

    Mais,dans l’exemple avec les identités remarquables, la première erreur consiste a dire que a=b et ensuite dire que a et b = 1_!

  3. Haythem dit :

    Salut a tous ! Merci pour cette belle e plication .
    J’ai une autre equation ou bien disons une autre petite demonstration mathematique (1=-1)
    (-1)=(-1)^1 avec 1=2/2
    Alors (-1)=(-1)^(2/2)=[(-1)^2]^(1/2)=(1)^(1/2)=1

    • itachi dit :

      l’erreur ici c’est au niveau de la puissance rationnelle .
      (-1)^2/2=((-1)^2)^1/2 mais aussi = (-1)^1/2)^2 cette ecriture est fausse
      car -1 n’est pas un nombre positif.

  4. Haythem dit :

    Es ce que quelqu’un pourrais me trouver l’erreur dans cette demonstration s.v.p

  5. yahiaoui dit :

    l erreur c est a la première fois a=b ; parce-que impossible d avoir deux nombre égale par exemple 5=5 donc devant ce cas la impossible de dire que 5=a et 5=b tout simplement l erreur ici qui il a donné au même nombre deux nom différant a mon avis sa au maths on peux pas

  6. vv dit :

    on ne simplifie pas une expression par zero c est aussi simple que sa

Un petit commentaire peut-être ?
(un avis, une impression, un souvenir de votre passage...)

Intégrer le lien vers mon dernier article (do-follow)

Etre prévenu par email des prochains commentaires sur cette page.
Pour juste s'abonner sans commenter cliquez ici