Dimanche 2 Octobre 2022 - 01:20

Hasard, Chance et Destinée

Blog Révélateur d'Absolu

FWH | Blog Révélateur d'Absolu 2012

Voila c’est fait, vous êtes au terme de votre parcours dans la section EàS (Essentiel à Savoir), et mine de rien vous avez fait la prospection d’une petite mine d’or existentielle ! Vous pouvez déjà en retenir 3 points essentiels :

votre-propre-histoire-merci

  • Rien n’est dû au hasard.
  • Tout a une raison d’être.
  • Vous êtes votre propre histoire et co-auteur de l’histoire du monde.

Pour des raisons d’accessibilité, l’approche menée ici (et sur le blog en général) fut plus lyrique que technique (davantage axée « logique philosophique » que « démonstrations scientifiques »).

Mais ne vous y trompez pas !

Non, ne vous y trompez pas : tout est concrètement démontrable ! Etant cartésien par nature, l’ensemble de mes propos est d’abord passé à la moulinette scientifique avant d’être publié.

Je renvoie d’ailleurs les plus sceptiques à mes productions, car là rien n’y est laissé sous silence. Chaque affirmation est démontrée, très simplement mais de manière incontestable. C’est accessible à toutes et tous et vous n’en reviendrez pas…  pas pareil en tout cas !

Mais revenons à vous…

Pour le moment restons-en au présent,  je vous propose de revivre maintenant quelques étapes essentielles de votre parcours dans l’Essentiel.

Un simple résumé de votre importance au-delà des croyances. Un simple rappel du monde réel en marge des apparences. Un petit retour aux Sources de votre Existence…

La précision du monde

Des centaines de constantes universelles sont responsables de la cohérence du monde, et leur étude dévoile des précisions extrêmes, souvent supérieures au milliardième.

Et cette précision à 12 décimales n’est pas une fioriture : modifier ne serait-ce que la 12ème décimale d’une seule constante suffirait en entraîner une déstructuration totale de l’univers, et ce instantanément.

En clair, si vous prenez une constante au hasard et changez sa valeur de 9,456987201568 pour 9,456987201567 (par exemple), plus rien ne fonctionne et tout s’écroule. Le plus insignifiant des changements est suffisant à tout changer.

Le hasard de l’univers

Au regard de la précision ultime requise pour que l’univers soit ce qu’il est, les probabilités que celui-ci soit issu d’un pur hasard sont quasi nulles (de l’ordre de 1 sur 100 milliards de milliards).

Au minimum, des milliards d’essais infructueux sont nécessaires avant d’aboutir « par hasard » à l’univers stable que l’on connaît. Mais on sait que notre univers n’a pas de précédent : il est scientifiquement avéré qu’il résulte d’un seul « essai ».

Or, on ne peut parler de hasard quand on tombe du 1er coup sur l’unique combinaison viable sur des milliards de milliards qui sont stériles. Pour le coup, c’est un coup de maître qui résulte forcément d’une « intention », où alors on doit parler d’infini…

La magie des infinis

Dans un espace-temps infini les probabilités ne s’appliquent pas, car en un temps infini tout ce qui est réalisable est réalisé ! Dans ce cas il existe une infinité d’univers, et même beaucoup plus que ça…

Cela signifie aussi qu’il existe une infinité de « vous-même », et qu’il n’existe alors aucune situation que vous ne vivez pas. Car ce que vous ne vivez pas ici est quand même vécu quelque part ailleurs dans l’infini, par l’un ou l’autre de vos infinis « vous-mêmes ».

Mais in fine cela revient au même : toujours pas de hasard ! Avec l’infini tous les événements possibles sont obligés de survenir, donc tout se produit par nécessité… donc là encore rien n’arrive par hasard !

Les hasards de la vie

Aucun hasard ne survient sans personne pour lui donner naissance. Il faut quelqu’un pour qu’un hasard prenne forme. Ainsi, jamais rien ne survient « depuis rien pour rien » mais « depuis chacun pour chacun ». Il n’y a donc en définitive de hasard pour personne !

Petit exemple révélateur : qu’une brique tombe d’un toit sans personne pour la voir, il n’y a pas de hasard. Mais qu’elle tombe sur la tête de quelqu’un, là on pourra y voir un « mauvais hasard »…

Qui êtes vous ?

Vous êtes en vie, c’est une 1ère certitude. La 2ème certitude est que vous vivez votre propre vie et aucune autre. La 3ème certitude est que vous vivez tout dans votre vie et nulle par ailleurs.

Puisque rien n’est en dehors de votre vie, toutes les autres s’y trouvent aussi. En fait vous n’êtes pas seulement « une vie » mais le réceptacle de « toutes vies » : votre vie est donc représentative de la vie dans son ensemble.

Via les apparences vous croyez être isolé des autres ? Il n’en est rien ! Les apparences vous font croire qu’il y a « vous » d’un côté » et « le monde » de l’autre ? Il n’en est rien !

Il n’y a pas de monde « hors de vous » : tout le monde est « en vous ». Vous ne vivez pas « dans un monde dehors » : vous vivez « votre monde dedans ».

Dans l’absolu vous n’êtes pas seulement « en vie » mais « la vie » : par votre vie est toute la vie ! Dans l’absolu il n’y a pas « vous et le monde » mais « vous comme monde » , et ce que vous vivez du monde fait le monde !

Alors à la question « qui êtes-vous ? » la réponse est incroyablement simple : « Absolument Tout » ! Vous êtes la Vie, le Monde et l’Univers : vous êtes l’Unité.

La destinée

La destinée de chacun consiste en une seule chose : expérimenter l’Unité (Monde Absolu) dans la dualité ici-bas (monde relatif). Car si en tant que « Tout » on sait tout en théorie, en pratique on ne peut rien expérimenter…  du tout !

Un savoir non expérimenté n’a de savoir que le nom. On ne connaît réellement que ce que l’on a réellement expérimenté. Mais il n’y a aucun autre moyen d’expérimenter le Tout…  que d’en sortir !

Car étant « Tout » on ne peut se voir soi-même (on ne voit pas la structure générale d’une maison en restant dans la maison). Il n’y a qu’en se plaçant à l’extérieur du Tout (hors de la maison) qu’on peut enfin voir ce qu’il est vraiment (voir intégralement la maison).

  • Cet « extérieur » vous êtes dedans : c’est le monde relatif ici-bas.

De plus, en étant « Tout » on ne peut se comparer à rien d’autre, et la valeur d’une chose n’a de valeur qu’en comparaison avec une autre. Connaître la vraie valeur du Tout requiert donc de le morceler en parties différentes

  • Ces « morcellements » vous en êtes un : c’est votre apparence ici-bas.

Votre destinée et celle de tout un chacun ne font qu’un : cheminer dans la dualité pour concrétiser l’essence de l’Unité ; vivre dans le monde relatif parcellaire pour qu’existe en acte le monde Absolu Unitaire.

Chacun son chemin

Mais si la destinée est la même pour chacun, chacun suit son propre chemin pour la réaliser, et par nature aucun n’est identique à celui de son voisin.

Car une infinie diversité est essentielle pour que le Tout puisse se voir sous toutes les coutures, depuis tous les points de vue.

Car une infinie diversité est essentielle pour que l’Absolu puisse intégralement s’expérimenter, de toutes les façons possibles.

Chacun son monde

A chacun sa vision du monde, donc à chacun son monde. Et il n’y a pas que les points de vue issus de l’humanité qui oeuvrent.

Du minéral au végétal et de l’insecte à l’animal, toute existence offre sa propre façon d’appréhender le monde, et participe ainsi aussi utilement que vous et moi à la quête d’auto reconnaissance du « Tout ».

Ainsi, via la relativité et les milliards de points de vue différents qui en émanent, c’est des milliards de « petits mondes subjectifs » qui coexistent simultanément, chacun étant important d’un point de vue Absolu.

Voila pourquoi tout mérite un certain respect : même ce qui semble « insignifiant ». Même ce qui semble être « mauvais ». C’est sans doute la chose la plus difficile à comprendre et à accepter.

Chacun son Destin

Votre vision du monde fait votre monde, et votre monde fait le monde. Vous écrivez en temps réel votre propre histoire, et votre histoire fait toute l’histoire.

Si vous n’aimez pas votre histoire écrivez-là autrement, alors le héros de l’histoire vivra forcément une autre histoire. Et bien sûr vous l’avez compris, ce héros n’est autre que vous-même !

Et à ce sujet : si vous n’aimez pas ce que vous voyez du monde, alors là justement évitez d’en faire toute une histoire ! Changez juste votre regard sur le monde et le monde changera…

 Un petit rien pour finir,
même si tout ne fait que commencer …

Remerciez la vie en toutes occasions pour ce qu’elle vous apporte. C’est d’une magistrale importance, vous n’avez pas idée.  D’ailleurs, merci d’être ici à parcourir mes lignes. Et surtout merci d’être là « tout court », car qui que vous soyez vous êtes la vie elle-même. Alors oui, merci d’être là !

fin d'article blog chance

Ne vous arrêtez pas en si bon chemin,
regardez ce qui vous attend encore :

IRecherches ayant menées à cet article ::

  • rien n\est dû au hasard
  • rien narrive par hasard
Un peu de partage ?

5 Commentaires

  1. grh2o dit :

    Magistral !
    C’est le seul mot qui me vient pour qualifier votre démonstration du monde et de l’existence qui conforte entièrement l’intuition que j’en ai eu moi-même à l’adolescence, mais que je n’ai pas réussi à formuler aussi clairement et simplement durant toute ma vie (j’ai 71 ans à présent).
    Merci de tout cœur dans l’attente d’un plus ample partage de nos communes évidences.
    Je suis impatient de connaître la suite de votre chemin que j’espère accompagner longtemps encore !

    • FWH dit :

      Merci à vous ! J’ai tenté de faire au mieux et d’aller au plus simple pour présenter les notions d’Absolu en 9 points essentiels. C’est un exercice extrêmement difficile et j’accueille donc votre témoignage avec grand plaisir.

      Pour aller plus loin vous pouvez vous inscrire à l’espace chance sur le blog (pas encore opérationnel au moment où j’écris ces lignes, mais vous serez immédiatement prévenu quand cela viendra).

      Par ailleurs, vous trouverez bientôt dans l’espace production nombre d’ouvrages que j’ai rédigé sur le sujet, notamment la Trilogie « Bible du Hasard » dont les premières versions avaient déjà suscitées beaucoup d’enthousiasme chez les lecteurs, et qui – j’en suis certain – ne pourra que vous passionner puisque tout y est décortiqué par A+B (l’ouvrage est actuellement indisponible car en refonte totale, mais là aussi ce n’est qu’une question de temps).

      Merci à vous d’avoir partagé un peu de votre parcours existentiel sur ce blog et témoigné de votre expérience. A très bientôt j’espère !

  2. Bonjour !
    l’espace Chance n’est pas encore ouvert, certes , cependant le calendrier et la pendule sont idem aux miens !

  3. Misserati dit :

    Ravie de trouver un confrère. Merci. Merci encore.

  4. Philippe dit :

    Bonnes Fêtes !!

Un petit commentaire peut-être ?
(un avis, une impression, un souvenir de votre passage...)

Intégrer le lien vers mon dernier article (do-follow)

Etre prévenu par email des prochains commentaires sur cette page.
Pour juste s'abonner sans commenter cliquez ici